Admissibilité

Le programme est destiné aux étudiants au 1er (baccalauréat), 2e (maîtrise) et 3e cycle (doctorat), ainsi que les boursiers en recherche postdoctorale.


Bourses d’études

L’objectif de cette bourse est de favoriser la formation à la recherche et l’expérience de travail en industrie. Tous les étudiants passeront au moins 20 % de leur temps comme stagiaires dans les installations de nos partenaires industriels où ils appliqueront directement leurs recherches aux questions pertinentes pour l’industrie minière.

Règles générales

  1. Être inscrit dans une des universités participantes : Université de Montréal, INRS, Université Queen’s, Université McMaster, Université Laurentienne, Université d’Ottawa ou Université McGill.
  2. Le programme CRSNG FONCER Mine de Savoir considère qu’un étudiant au 1er, 2e et 3e cycle reçoivent respectivement un montant de 6000 $, 16 000 $ et de 20 000 $ par année. Les boursiers en recherche postdoctorale reçoivent 40 000 $ par année. Ce montant peut varier légèrement en fonction de l’institut de recherche. Selon ces critères, les montants des bourses d’études proviennent à 50 % du programme CRSNG FONCER Mine de Savoir et sont complémentés par les fonds du professeur superviseur. Les bourses sont accordées sur une base concurrentielle.
  3. Les étudiants au 1er cycle détiennent la bourse pendant un an, 2e cycle deux ans, 3e cycle quatre ans et les postdoctorants deux ans.
  4. Le comité d’admission peut parfois accepter de projets excellents et candidats avec un pourcentage de contribution plus grand que 50 % de la part de CRSNG FONCER Mine de Savoir.
  5. Dans le cas où le candidat détient une autre source de financement le programme CRSNG FONCER Mine de Savoir contribue à 50 %. Le supplément nécessaire pour avoir le montant de la bourse de formation intégrale est alors supporté par son directeur de recherche.
  6. Dans les cas des candidats du 2e et 3e cycle détenant une bourse gouvernementale standard (p. ex. FQRNT, CRSNG) un supplément de 5000 $ leur sera accordé. Ce supplément est de 7600 $ pour les étudiants du 3e cycle détenant un OGS.
Tableau de calcul des bourses d’études 2014-2015
Type de diplôme Contribution provenant de
Mine de Savoir a
Contribution du directeur Total
1er cycle 3000 $ 3000 $ 6000 $
2e cycle 8000 $ 8000 $ 16 000 $
2e cycle règle 5 8000 $ Jusqu’à 8000 $ 16 000 $
2e cycle règle 6 5000 $ 0 Jusqu’à 22 500 $
3e cycle 10 000 $ 10 000 $ 20 000 $
3e cycle règle 5 10 000 $ Jusqu’à 10 000 $ 20 000 $
3e cycle règle 6 5000 $ ou 7600 $ 0 Jusqu’à 26 600 $
Post-doctorat 20 000 $ 20 000 $ 40 000 $

Projets disponibles

Marc Amyot

  • Phytoremédiation des sites contaminés.
  • Mobilité et bioaccumulation de métaux dans le Nord.
  • Transfert trophique d’éléments de terres rares.
  • Photochimie des métaux dans l’eau et la neige.

Claude Fortin

  • Biodisponibilité, toxicité et destin intracellulaire des lanthanides chez une algue verte
  • Liens entre spéciation et prise en charge du thorium chez le phytoplancton
  • Développement d’une méthode in situ de dosage de l’ion métallique libre
  • Rôle des oligo-éléments dans la modulation de la prise en charge et de la détoxication du cuivre
  • Mécanismes de détoxication des métaux chez les algues vertes
  • Le périphyton comme bioindicateur d’exposition aux métaux en milieu naturel
  • Biodisponibilité des métaux chez le périphyton en milieu nordique

Kevin Wilkinson

  • Recherche sur la mobilité et bioaccumulation de métaux (éléments de terres rares).
  • Recherche sur la biodisponibilité, toxicité et modélisation des métaux (éléments de terres rares), BIOMET.
  • Développement durable de l’industrie minière au Québec : évaluations de risque pour les métaux émergents.

Mise en candidature

Qui est admissible?

Étudiants, diplômés et stagiaires postdoctoraux désirant poursuivre des recherches dans les départements de biologie et chimie dans les universités affiliées. Nous recherchons des étudiants motivés qui veulent une formation en chimie analytique et environnementale, minéralogie de résidus miniers, biogéochimie, écotoxicologie, génomique environnementale et microbiologie moléculaire dans un cadre académique et industriel. La formation en industrie (stages) est faite en coopération avec nos collaborateurs industriels affiliés.

Ce qu’il faut faire en premier?

Parcourez ce site pour la recherche des projets qui vous intéressent et communiquez avec les superviseurs associés pour avoir plus d’information sur les projets. Une fois que vous avez trouvé un projet qui vous intéresse, commencez le processus de mise en candidature en accord avec votre superviseur. Pour plus d’informations, contactez Justine Lacombe-Bergeron à justine.lacombe.bergeron@umontreal.ca.

Comment appliquer?

Résumé du dossier de candidature :

  • votre relevé de notes officiel
  • votre curriculum vitae
  • Une lettre de motivation décrivant la façon dont vous pourrez bénéficier de ce programme et comment vous envisagez le développement de l’exploitation minière durable à l’avenir
  • une description, en une page, de votre projet; y indiquer le nom de votre superviseur et cosuperviseur, s’il y a lieu
  • une lettre du superviseur indiquant les sources de montants de contrepartie de 50 % ou moindre
  • lettre du partenaire de l’industrie invitant le candidat pour la durée d’au moins 20 % de son parcours jusqu’au diplôme
  • le protocole d’entente quant à la confidentialité et la propriété intellectuelle entre l’industrie et l’université où l’étudiant est inscrit.

Dans le cadre du programme, divers ateliers de formation de courte durée (un ou deux jours) seront organisés tout au long de l’année et offerts par vidéoconférence. Les étudiants/postdoctorants acceptés seront tenus de les suivre. Les cours offerts ne sont pas obligatoires, mais fortement conseillés.

Envoyer le dossier de candidature complet par voie électronique à Justine Lacombe-Bergeron à l’Université de Montréal (justine.lacombe.bergeron@umontreal.ca).